L’ortie.


Une incontournable dans un jardin digne de ce nom : l’ortie. Découvrez cette plante utile à plus d’un titre.

Présentation

Tout le monde la reconnait au premier coup d’œil. Il s’agit d’une plante vivace, commune, de la famille des urticacées, de taille moyenne 0,5 à 1m, à rhizome puissant, feuilles dentées, opposées et elliptiques, petites fleurs blanches à pétales groupées sur un pédicule. Les poils de l’ortie sont urticants et ont à leur extrémité une pointe de silice qui transperce la peau. Ils contiennent de l’acide formique, de l’histamine, de l’acétylcholine, de la sérotonine, des tanins, acides formique et acétique, vitamines A, B, C, E et K, minéraux et oligo-éléments (Mg, Fe, Si, Cu, Zn…).

On peut croiser cette plante un peu partout mais plus particulièrement sur des sols riches en matières organiques en décomposition. Les sous bois en sont recouverts. Elle a le pouvoir d’absorber les éléments nutritifs des sols et les restitue quand elle se décompose elle-même devenant ainsi un puissant engrais. Pour ma part, je récupère quelques feuilles que je jette dans le fond du trou devant accueillir un pied de tomate par exemple.

Une autre possibilité s’offre à nous : le purin d’ortie.

Fabrication

Après avoir ramassé moultes tiges d’ortie dans votre jardin (ou de vous les faire offrir comme sur la photo à la une), il vous faut récupérer les feuilles et uniquement les feuilles. Vous les hachez le plus finement possible avec des ciseaux par exemple. Pour un maximum de chance de réussir, il faut faut environ 1kg de feuilles pour réaliser une dizaine de litres de purin. Une fois hachées, jetez les feuilles dans un récipient que vous remplirez de 10 litres d’eau. J’ai opté pour un récipient offert lors d’un achat de granulés pour kois et poissons rouges. J’y ai mis un petit robinet plastique pour pouvoir plus facilement doser notre futur engrais.Il vous faudra mélanger régulièrement la mixture jusqu’à maturation complète. Comment savoir si la potion est prête ? Facile : quand vous mélangez, il n’y a plus de bulles qui apparaissent et en plus : Ça pue; une véritable infection et comme pour le maroilles : plus ça pue, meilleur c’est ! Si l’odeur vous insupporte, mettez votre récipient dans un coin isolé du jardin, loin des regards et surtout des narines.

Utilisation

Un litre de purin d’ortie mélangé à 9 litres d’eau vous donnera de l’engrais à déverser directement aux pieds de vos fleurs et légumes favoris.

50 cl de purin mélangé à 1 litre d’eau et placé dans un pulvérisateur et vous obtenez un anti-pucerons super efficace et bio.

Vous avez trop d’orties, pas de problème : mettez-les directement au compost, elles agiront comme un activateur de décomposition.

L’ortie est une plante comestible, et oui. Soupes, omelettes, quiches ou sablés d’orties, ça vous tente ?

Petit conseil pour la route

Laissez tomber les terrains de monsieur tout le monde : terrasse en béton, cour et accès en bitume, pelouse toujours bien rase, potager sans un brin d’herbe. C’est sûr, ça fait « propre » et pourtant vous contribuez à l’appauvrissement de notre environnement commun. Où que l’on aille, on voit des lotissements se construire sur le même modèle : 700m² de terrain, une maison individuelle de 100m², une clôture en grillage, une belle pelouse bien tondue. De temps en temps, on y voit bien une haie mais qui ne sert que de brise-vue.

STOP : vous voulez de la vie dans votre jardin et dans votre potager ? Vos poireaux sont mangés à vers ? Laissez un coin sauvage où les orties seront reines.  En effet, De très nombreuses espèces vivantes utilisent l’ortie, que ce soit pour se nourrir, pour pondre ou pour s’abriter. Les auxiliaires du jardin comme les coccinelles par exemple adorent s’y retrouver. Les vers et autres chenilles s’attaqueront en priorité aux orties avant de s’en prendre à vos poireaux. Rendons les lettres de noblesse à l’ortie, que l’on se le dise !

Ah, au fait : inutile d’arrêter de respirer quand vous ramassez les orties. Ma technique pour une récolte facile ? Ne jamais toucher le dessous des feuilles et saisir l’ortie fermement par le pied de la tige.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.