La volucelle zonée.


La mouche qui voulait se faire passer pour un frelon.

Les pieds de menthe qui bordent mes carrés potagers se couvrent de fleurs dès la fin juillet pour le plus grand bonheur d’une multitude d’insectes. Aujourd’hui, mon Nikon a croisé le chemin d’un gros diptère à la parure jaune et noire. Les diptères comportent une paire d’ailes d’où le nom de cet ordre (di : deux et ptères : ailes). La seconde paire d’aile est souvent remplacée par une paire d’ailes atrophiées baptisées haltères.

Au premier abord, j’ai cru reconnaitre un bourdon ou une grosse syrphe mais en regardant d’un peu plus près, le doute se dissipe : il s’agit bien d’une volucelle zonée. Si cet insecte porte un tel costume, c’est justement pour passer inaperçu lorsqu’il entre dans un nid de guêpe ou de frelon pour y pondre ses œufs bien à l’abri. Pour remercier ses hôtes, les larves de la volucelle feront le ménage gratuitement en dévorant les déchets et autres restes.

Si je ne me trompe, le spécimen ici photographié est une femelle, les yeux étant écartés.

Un petit merci au passage à Philippe Kelnerd  du groupe Facebook  » Les inconditionn’ailes amoureux de la nature  » pour m’avoir facilité mes recherches.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.