La coccinelle asiatique


La bête à bon dieu ? Ici, il s’agit plutôt de la bête à Bouddha ! En effet, cette coccinelle est originaire d’Asie. Mais alors, que fait-elle dans mon jardin ?

Description

La coccinelle est un insecte, de l’ordre des coléoptères et de la famille des coccinellidés. Son corps possède une face ventrale plane et une partie supérieure colorée et arrondie, formée par les élytres (ailes dures). Elles protègent les deux ailes souples qui lui permettent de voler. Il existe environ 3000 espèces de coccinelles dans le monde, dont 90 en France et quelques unes dans mon jardin.
Selon les espèces, les élytres sont rouges, noires ou jaunes, et tachées d’un certain nombre de points ou même de carrés pour les coccinelles à damier.Coccinelle à damier

Les points de la coccinelle déterminent leur âge de même que les chiffres au fond des verres de cantine déterminent le nôtre ! Vous l’aurez compris, le nombre de points ne détermine pas l’âge de ces petits insectes colorés mais correspond simplement à l’appartenance à une espèce ou à une autre.La coccinelle rouge à 7 points noirs est la plus fréquente. Elle mesure près de 5 millimètres. Elle possède six pattes comme tous les insectes. Sa tête est noire et recouverte par une sorte de bouclier, le pronotum, avec deux taches blanches de chaque côté ; elle possède deux antennes courtes, en massue, et deux palpes maxillaires plus courts que les antennes.

Asiatique ?

Probablement l’anti-puceron le plus écologique qui soit, il peut être tentant d’élever des coccinelles dans son jardin. Mais encore faut-il les convaincre de rester chez soi ! Attention toutefois de ne pas chercher dans le commerce les fameuses « coccinelles asiatiques ». Si celles-ci sont redoutablement efficaces dans la lutte anti-pucerons, elles n’en sont pas moins très invasives et agressives envers nos coccinelles locales. Importées en Europe dans les années 80 comme moyen de lutte écologique, elles ont surtout été commercialisées massivement dans les années 95. Elles ont désormais échappé à tout contrôle et sont considérées comme nocives pour la plupart des populations de coccinelles locales.

Ces coccinelles de chine (Harmonia axyridis) peuvent être de couleur jaune-orangée à rouge, parfois même noires. Elles présentent entre 0 et 9 points. Avec une moyenne de 7 mm de long, elles sont plus grosses que la septempunctata. Ce sont ces coccinelles qui ont tendance à se rassembler massivement à l’automne, pour tenter de passer l’hiver au chaud dans nos maisons. N’écrasez pas pour autant toute coccinelle qui vous paraitra étrange ! Certaines de nos espèces locales présentent elles-aussi une grande variation de couleurs et de formes, ce qui ne rend pas aisée leur différenciation.

Bête à bon dieu ?

Mais au fait, pourquoi l’appelle-t-on comme ça ?

Suite à l’assassinat à Paris d’un homme, son apprenti est soupçonné et condamné à mort malgré ses protestations. Condamné à avoir le cou tranché, il y avait foule ce jour là pour assister à cette exécution. Lorsque le bourreau lève sa hanche, il aperçoit une coccinelle posée sur le cou du jeune homme. A première vue le bourreau ne pouvait se décider à trancher le cou du jeune homme, il enleva donc la coccinelle très délicatement et lorsqu’il relève sa hache, quelle n’est pas sa surprise de constater que la coccinelle était de retour sur le cou de ce pauvre jeune homme. Le bourreau eut beau insister, mais la coccinelle était obstinée, au point que le roi d’alors (Robert le Pieux) intervint et souligna que la coccinelle accomplissait là une mission divine et qu’il s’agissait d’un miracle. On gracia le jeune homme, et quelques jours plus tard le véritable coupable fut découvert. Dès lors les gens de Paris parlaient de la « bête du bon Dieu » et plus personne ne pensait à écraser ce petit insecte sans que cela apparaisse comme un sacrilège.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s