Ambleteuse : atelier Vigie Nature.


vigie nature

Un chouette atelier.

cen

En ce début de samedi après-midi, quelque 18 personnes, simples curieux ou vrais passionnés, venant d’Arras, Aire s/lys, Samer, St Omer ou de Slack ont convergé vers Ambleteuse pour participer à un atelier collectif organisé par le Conservatoire des Espaces Naturels.

Vigie-Nature est un programme de sciences participatives ouvert à tous les curieux de nature, du débutant au plus expérimenté. Fondé et porté par le Muséum national d’Histoire naturelle, pionnier des sciences participatives en France depuis 20 ans, Vigie-Nature est animé par des associations et mis en œuvre grâce à des réseaux d’observateurs volontaires. En s’appuyant sur des protocoles simples et rigoureux, il propose à chacun de contribuer à la recherche en découvrant la biodiversité qui nous entoure. Initié il y a plus de 20 ans avec le Suivi Temporel des Oiseaux Communs (STOC) créé en 1989, le programme Vigie-Nature s’est renforcé depuis avec le suivi de nouveaux groupes : les papillons, chauves-souris, escargots, insectes pollinisateurs, libellules, plantes sauvages des villes…. En offrant aux scientifiques des données de terrain essentielles, dans toute la France, les observateurs volontaires participent ainsi à l’amélioration des connaissances sur la biodiversité ordinaire et sur ses réponses face aux changements globaux (urbanisation, changement climatique…).

a

Nous avons inscrit notre jardin dans le programme Vigie-Nature en 2012 et avons été contactés par Nathalie Devezeaux du CEN pour organiser un atelier de découverte sur les oiseaux du jardin. La côte d’opale, et plus particulièrement ses marais et caps, foisonnent d’oiseaux marins mais également d’oiseaux plus communs facilement observables depuis une fenêtre. Toutefois, avec une température de 8° en moyenne cet hiver, ces volatiles trouvent aisément leur nourriture dans la nature et donc ne s’approchent pas trop des mangeoires. De plus, armés de jumelles, appareils photos et autres caméras, les 18 participants n’ont pas pu en voir beaucoup. En effet, nous aurions dû appeler cet atelier « observatoire des humains » car gageons que les mésanges, moineaux et autres chardonnerets nous ont scrutés à loisir.

N DevezeauxNotre animatrice, une vraie professionnelle de la formation, nous a organisé un petit quizz sur les oiseaux afin que chacun puisse à l’avenir facilement les reconnaitre. Des aspects moins connus sur la migration ou la décroissance du nombre d’oiseaux en Europe ont été mentionnés. On a appris notamment que la sterne arctique parcoure 80 000 km par an pour sa migration et que le Royaume Uni a perdu près de 90% de ses Moineaux des jardins en 20 ans. Nathalie a ensuite tracé les grandes lignes permettant tout à chacun de reconnaître les oiseaux en fonction de leurs becs, plumes, couleurs, vols…

Pour commencer à identifier un oiseau, il faut regarder son bec…

Les piscivores possèdent un long bec effilé tel un harpon pour mieux happer leurs proies. Notez que « piscivore » désigne un oiseau se nourrissant de poissons. Toutefois, le régime alimentaire de ces prédateurs peut s’enrichir de petits rongeurs ou de batraciens. Dans le jardin d’Ambleteuse Nature, nous avons déjà observé plusieurs de ces piscivores : le Héron, le Butor étoilé ou le Martin pêcheur.

Les insectivores ou invertivores ont un bec fin et effilé pour aller chercher les vers dans la terre ou la vase, ou pour attraper les insectes. Très présent sur la côte d’opale, le Troglodyte mignon est un pur insectivore, ce qui peut lui poser quelques soucis en hiver. La Bécassine des marais et le Râle d’eau viennent souvent en février.

Les granivores se pressent au niveau de nos mangeoires pour y ingurgiter moultes graines de tournesol. Leurs becs sont plus courts mais aussi plus puissants pour…casser la graine. Il est à noter que beaucoup de granivores sont également insectivores histoire de varier les plaisirs. Lors de nos observations, Mésanges bleues ou Charbonnières plutôt insectivores croisent Moineaux et Chardonnerets élégants principalement granivores.

Les herbivores possèdent un bec long et conique. A Ambleteuse Nature, nous n’avons pas d’oies cendrées ni de cygnes mais par contre nous avons régulièrement des Canards col vert qui viennent se poser sur notre mare. Un petit Canard appelant est même resté plusieurs jours pour reprendre des forces après s’être évadé d’une partie de chasse à la hutte.

Les carnivores sont reconnaissables par un bec large, fort et crochu. Une buse survole régulièrement les environs mais c’est surtout le Faucon crécerelle qui se fait remarquer en attaquant les oiseaux des jardins. Il raffole des tourterelles mais surtout des pigeons du voisin. Il faut laisser faire la nature sauf quand il s’en prend aux animaux domestiques.

Les omnivores mangent à tous les râteliers. Ils possèdent un bec multifonction en regroupant les caractéristiques des autres becs d’oiseau. Ils sont capables de broyer des graines, extirper des vers de terre de leur cachette, mais aussi de manger des poissons ou pourquoi pas crever des sacs poubelles pour y chercher leur nourriture. On y croise notamment les Merles, Etourneaux et autres Cormorans.

Après ce cours magistral, nous avons invité les participants à découvrir les oiseaux dans leur milieu naturel. L’observation fut de courte durée, les oiseaux étant plutôt d’humeur timide.

Pour approfondir vos connaissances…

Nous vous invitons à visiter les sites suivants pour mieux appréhender le monde des oiseaux du jardin. Nous consacrerons un article spécial pour expliquer le fonctionnement du site « Oiseaux des jardins ».

Nous mettons également à votre disposition quelques documents à télécharger.

Un grand merci à Nathalie et aux participants. Un atelier « Papillons » sera certainement programmé prochainement.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.