La mésange bleue.


mesange bleue 7Une tête d’écart avec la charbonnière !

La mésange bleue se distingue aisément de sa cousine la mésange charbonnière. Elle se distingue par sa large calotte bleue. Une ligne bleue foncée traverse sa face blanche du bec à la nuque. Ses ailes et sa queue sont bleues. Le reste du dessus est brun verdâtre. Le dessous est jaune uniforme avec une bande médiane grise longitudinale peu marquée. Elle est sédentaire et squatte la cime des arbres de nos jardins contrairement à la mésange charbonnière qui niche plutôt vers le bas des feuillus. La mésange bleue n’est pas une espèce menacée. Toutefois, on observe un large déclin du nombre d’individus en Europe d’après les comptages régulièrement effectués par les associations de défenses des oiseaux. N’hésitez pas à placer des mangeoires remplies de graines de tournesol, la mésange bleue y sera encore plus observable.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.