La mésange charbonnière.


Mésanges charbonnièresUn volatile très présent dans notre jardin.

La mésange charbonnière est certainement la mésange la plus répandue dans le secteur. Ses nuances tranchées de couleur passant du noir au jaune facilite son observation. Dès la mise en place de nos mangeoires pour l’opération BirdLab, elles se sont ruées sur les graines de tournesol. Quelques spécimen ont la bague au doigt, euh, à la patte. La mésange charbonnière a les parties inférieures jaunes avec une bande centrale noire partant du menton jusqu’à l’abdomen. Sur les parties supérieures, le dos est verdâtre. Les ailes sont bleu grisâtre avec une barre alaire blanche. La queue est bleu-gris avec les rectrices externes blanches. La tête est bleu-noir luisant avec les joues blanches. Les yeux sont noirs. Le bec court est noirâtre. Les pattes et les doigts sont bleu-gris clair. La femelle a une bande noire plus étroite sur la partie inférieure. La mésange charbonnière se nourrit essentiellement d’insectes, d’araignées, de graines et de fruits surtout en hiver pour ces deux derniers. Les chenilles sont vitales pendant la période de reproduction. C’est pourquoi peu de mésanges se reproduisent bien dans les jardins.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.