Le martin pêcheur.


martin16

Très bel oiseau mais c’est un prédateur impitoyable.

Nous pouvons régulièrement observer un martin pêcheur dans notre jardin près des points d’eau. Il est difficile à photographier pour deux raisons : il est très farouche mais surtout très…..petit.

où est il.Mais où est-il ?

il est làSur la rambarde en bois.

Les spécimens que nous voyons ne font que quelques centimètres de hauteur, une quinzaine à tout casser. Ils ont le ventre rouge/orangé, une tache blanche au niveau des tempes mais surtout un dos et des ailes de couleur bleu très lumineux. Ils se juchent toujours en hauteur pour mieux observer ses proies, euh, nos poissons rouges. Dès qu’ils en aperçoivent un, ils plongent entièrement dans l’eau. On les voit ensuite se diriger vers une pierre pour assommer le poisson avant de l’ingurgiter. Bon appétit.

Comme situations cocasses mais malheureusement non filmées, il nous est arrivé de voir un martin pêcheur attraper la canne à pêche du fiston (couleur alu comme le ventre des poissons) ou encore de le voir plonger dans l’étang pour éviter une crécerelle affamée.

En procédant à quelques recherches sur le net, nous avons appris à distinguer le mâle de la femelle. Et visiblement, nous avons déjà eu les deux chez nous. En effet, le mâle a le bec entièrement noir alors que la femelle possède une partie orangée. Ce n’est pas évidant à voir sur les photos mais en zoomant sur les originaux, nous arrivons à faire la distinction.

Remarque importante : Le Martin-pêcheur d’Europe bénéficie d’une protection totale sur le territoire français depuis l’arrêté ministériel du 17 avril 1981 relatif aux oiseaux protégés sur l’ensemble du territoire. Il est inscrit à l’annexe I de la directive Oiseaux de l’Union européenne. Il est donc interdit de le détruire, le mutiler, le capturer ou l’enlever, de le perturber intentionnellement ou de le naturaliser, ainsi que de détruire ou enlever les œufs et les nids, et de détruire, altérer ou dégrader son milieu. Qu’il soit vivant ou mort, il est aussi interdit de le transporter, colporter, de l’utiliser, de le détenir, de le vendre ou de l’acheter.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s