Le héron cendré.


heron cendré palissade1

Le bel emplumé est du genre tenace.

Taïaut ! Sus aux poissons rouges ! Le héron cendré est un échassier protégé donc il est un interdit de le tuer mais pas de le chasser….hors de son jardin.

En une nuit, le bassin de mon voisin a été entièrement vidé de ses koïs. Les plus grosses n’ayant pu être avalées, il les a retrouvé dans l’herbe transpercées de part en part. Triste sort.

heron

Chez nous, il a ses habitudes. Que ce soit juste au lever du soleil ou vers le crépuscule, notre ami vient se poser tout en haut d’un aulne bordant notre étang. C’est sûr que là-haut la vue est imprenable. Après un moment d’observation, le voilà qui se pose sur les bords du bassin à poisson rouge et à table ! heron caché derrière les haiesNotez qu’il suffit qu’il nous aperçoive derrière notre baie vitrée pour qu’il déguerpisse sans demander son reste. Il nous faut rester quelques instants car il est tenace le coco. Il n’est pas rare qu’il aille se planquer quelque part en attendant le moment propice.

Des solutions existent pour l’éloigner mais elles ont toutes des inconvénients :

  • Filet : c’est moche. Et puis, un filet de 200m² pour l’étang, ce n’est pas si simple à poser.
  • Un faux héron ou des CD au bout d’un bâton : ça a visiblement très bien marché chez notre voisin..
  • Les systèmes sonores : trop cher !

Pour notre part, nous avons installé un phare de 500w avec un capteur de mouvement. La population de poissons rouges et de Koïs semble être constante mais rien ne vaut les grands gestes pour le faire fuir.phare anti héronSi vous voulez un point d’eau sur votre terrain, il faut accepter que la nature reprenne ses droits en faisant attention qu’elle n’en abuse pas ! Nos poissons d’ornements ont fort à faire avec les prédateurs qui rodent : hérons, bien sûr, mais pas seulement. D’autres charmantes bestioles raffolent de nos carassins : chats domestiques, anguilles, rats musqués… Nous avons même eu fort à faire avec un cormoran.

Mais nous au moins, nous n’avons pas de requins ou crocodiles. Nous vous invitons à parcourir l’excellent blog de Jérôme Wey intitulé « De bec et de plumes ». Là où nous nous contentons de démontrer au commun des mortels que leur propre jardin regorge d’animaux et de végétation en tous genres, Monsieur Wey, lui, vous fait vivre des expériences du bout du monde. Son blog regorge d’excellentes photographies. Un régal.

Retrouvez son blog en cliquent sur ce lien : De bec et de plumes.

Un commentaire

  1. Olaaaaaaaa, que de compliments… je ne m’attendais pas à ça! C’est super gentil. Un grand merci à vous.

    Si je passe dans votre région, je ne manquerai pas de vous faire un petit coucou, d’autant que je n’ai pas encore eu la chance de voir de Butor étoilé. 😉

    Encore merci.

    Jérôme

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.